mercredi 27 juin 2007

Le jazz et les surnoms


Tout le monde connait "Duke" Ellington et "Count" Basie mais sait-on d'où viennent ces surnoms. Le Duc du jazz ça sonne bien, portant Edward Ellington portait ce surnom avant de devenir musicien : ses camarades d'école l'avaient ainsi nommé à cause de son élégance vestimentaire. Quant à William Basie, c'est son art qui lui a valu la distinction de "comte", et... "Duke" était déjà pris. Pour la même raison, Billie Holiday se mettra à appeler "Prez" (président) son saxophoniste Lester Young qui lui-même la nommait "Lady Day". Comme c'est beau et distingué "Lady Day", pourtant, à l'origine ce surnom était plutôt péjoratif : elle fut nommée ainsi par son premier employeur parce qu'elle était trop fière pour ramasser l'argent des clients "à la table".
Dans le monde du jazz, les surnoms sont légions. Certains s'imposent d'eux-même comme "fats", "red" ou "shorty" et ne sont pas toujours très agréables à porter. D'autres sont plus affectueux comme "Bud" ou "Buddy", "Sonny" ou "Sunny".
Dans la plupart des cas, le surnom s'ajoute au prénom ou le remplace, c'est le cas par exemple pour "Cannonball" Adderley, "Dizzy" Gillespie ("I feel dizzy" veut dire "j'ai le tournis"), "Fats" Navarro, "Rahsaan" Roland Kirk, "Pharoah" Sanders...
Dans d'autres cas, plus rares, le surnom seul suffit à reconnaître le musicien. Quand on parle de "Bird", tout le monde reconnait Charlie Parker. En fait "Bird" est une contraction de "Yardbird", un terme d'argot militaire qui signifie "bleusaille". Encore une fois, le surnom, péjoratif à l'origine, a changé de signification avec la notoriété de son porteur.


Maintenant, jouons un peu :

1 - Louis Armstrong est "Satchmo" mais aussi ... ?
2 - Qui est surnommé "Bean"(haricot) et pourquoi ?
3 - Birk's works est un superbe morceau de bop, mais qui est "Birks" ?
4 - Si on vous dit "Ask for T", qui devez-vous demander ?
5 - Qui est "Klook" ?
6 - Qui est "Bags" ?
7 - Qui a-t-on surnommé "Rabbit" parce qu'il courait très vite ?

Pendant que vous réfléchissez, écoutez donc "Jelly Roll" de Charles Mingus. Tiens ! Voilà ma question 8 : A qui Mingus fait-il référence, et que veut dire "Jelly roll" dans l'argot noir américain ?